L’analyse transactionnelle

Définition selon l’Association Internationale d’Analyse Transactionnelle (ITAA) :

« L’Analyse Transactionnelle (AT) est une théorie de la personnalité humaine, une théorie du comportement relationnel et social et une approche complète de psychothérapie fondée par Eric Berne. »

Pour aller un peu plus loin l’Analyse Transactionnelle c’est :

  • Des principes philosophiques.
  • Une théorie.
  • Un outil concret d’analyse et d’intervention qui prend en compte la totalité de la personne dans ses fonctions biologiques, psychologiques et sociales et dont le but est le changement pour obtenir la guérison.

 A- Principes philosophiques de l’analyse Transactionnelle

Nous avons, vous et moi, de la valeur, de l’importance et de la dignité en tant que personne.

Je ne vous suis pas supérieur et vous n’êtes pas supérieur à moi ; cela reste vrai même si ce que nous faisons est différent, même si nous ne sommes ni du même âge, ni de la même référence culturelle ni de la même religion… Et même si je suis le thérapeute et vous le client.

Les comportements d’une personne peuvent être inacceptables, mais on postule que la nature de l’être humain est fondamentalement positive.

Tout le monde a la capacité de penser, à l’exception des gens qui ont de graves lésions cérébrales.

De ces principes découle la communication directe. Dans la pratique de l’AT, l’Analyste Transactionnel(le) explique à son client ce qu’il comprend de son fonctionnement afin que l’intéressé puisse participer en connaissance de cause à ce diagnostic.

Le diagnostic AT diffère des diagnostics classiques. Il ne s’agit pas de nommer une maladie et de catégoriser les gens, mais plutôt d’utiliser les différents concepts pour dresser un portrait de la personne dans son fonctionnement actuel.

L’Analyste et le client parlent un langage commun et utilisent des mots simples, le client est encouragé à connaître l’AT. Ainsi le client possède le pouvoir de prendre une part active et d’être bien informé dans le processus de traitement.

L’analyse transactionnelle a pour présupposé que ce sont les gens qui décident de leur destinée et que ces décisions peuvent être changées.

Enfant nous avons pris des décisions précoces (préconscientes) sur nous-mêmes et sur le monde. Si certaines décisions du jeune enfant aboutissent à des résultats désagréables dans notre vie adulte, nous pouvons remonter jusqu’à elles et les remplacer par des nouvelles, plus agréables.

Le changement est le but de l’Analyse Transactionnelle. Bien sûr, les possibilités de changement ne sont pas illimitées et notre passé, lui ne changera jamais.

L’ensemble de ces principes font de l’Analyse Transactionnelle une méthode contractuelle.

Le contrat consiste en un engagement mutuel, un accord défini entre l’Analyste Transactionnel(le) et le client, sur ce qu’ils vont faire ensemble : objectif à atteindre, les étapes pour y parvenir, les signes tangibles de l’évolution, les éventuelles formes de sabotage du client et les résultats concrets qui témoigneront que les objectifs sont atteints.

 

B – Une théorie : L’analyse transactionnelle est une théorie à plusieurs niveaux

  • Une théorie de la personnalité, l’AT nous montre comment les gens sont structurés psychologiquement (le diagramme des Etats du Moi…) et comment ils fonctionnent et expriment leur personnalité en termes de comportement.
  • Une théorie de la communication
    • Communication interpersonnelle. (Les transactions, les jeux psychologiques…)
    • Communication intra personnelle ou intrapsychique (les Etats du Moi modèle Structural)
  • Une théorie du développement de l’enfant (le scénario de vie). Ce concept explique comment les schémas de comportement dans notre vie actuelle ont pris naissance dans notre enfance.
  • Une théorie de la psychopathologie (symbiose non résolue, impasse…).
  • A l’intérieur du cadre du scénario de vie, l’AT fournit des explications sur la manière dont nous continuons parfois à réutiliser les stratégies de notre enfance dans notre vie adulte, même quand elles aboutissent à des résultats douloureux ou infructueux.
  • Une théorie de la structure et de la dynamique des groupes et des organisations (Théorie Organisationnelle de Berne ; TOB)

Eric Berne a réfléchi à la manière dont les individus s’organisent ensemble, comment ils vivent en groupe pour atteindre un résultat. L’AT propose une grille de lecture qui permet d’analyser la structure d’une organisation, son fonctionnement, sa dynamique. Cette application de l’analyse transactionnelle est particulièrement efficace pour l’intervention en entreprise (consultants, formateurs, coachs).

C – un outil concret d’analyse et d’intervention

L’objectif d’un travail en analyse Transactionnelle est de permettre à la personne de se comprendre elle-même et de comprendre ses relations sur un mode conscient, créatif et spontané. A partir de cette compréhension, il pourra être envisagé un travail sur le changement :

« Mon passé est passé et je ne peux pas le changer, mais mon présent m’appartient et mon avenir est à construire. »

Annuaire webAnnuaire web